VT_Tematica_Medicina felina_detail.jpeg.jpg VT_Tematica_Medicina felina_detail.jpeg.jpg
  • Temps de lecture: 1 mins

    Mauvaise haleine du chat. Est-ce dû à une stomatite ?

    La mauvaise haleine du chat, ou halitose féline, est un phénomène très fréquent généralement sans importance sur le plan clinique. Toutefois, associée à d'autres signes, elle peut fournir des indications sur l'état de santé de l'animal.

    [toc:ul Sommaire]

    ↓Téléchargez gratuitement ici↓  Arbre décisionnel pour le diagnostic différentiel  de la diarrhée chronique  canine

    L'halitose chez le chat

    La mauvaise haleine du chat, également appelée halitose féline, est un signe clinique relativement courant chez les chats adultes et âgés. Il peut s'agir d'un signe indicateur d'une maladie systémique ou d'une pathologie liée à la cavité oropharyngée. Ce phénomène ne doit donc pas être ignoré.

    Si ce problème n'est pas spécifiquement lié à la race, les chats de races brachycéphales, telles que les persans ou les himalayens, sont plus prédisposés à l'halitose.

    Causes

    Bien que la mauvaise haleine du chat puisse être un signe évident de stomatite, de nombreux autres facteurs peuvent en être la cause :

    • L'alimentation : certains types d'aliments peuvent avoir une incidence sur l'haleine de l'animal. Par exemple, les aliments humides s'accumulent plus facilement dans les dents et favorisent les plaques de tartre. Par ailleurs, le goût des aliments du commerce – ou les arômes qu'ils contiennent – peut accentuer l'odeur, de même que la manière dont l'animal ingère sa nourriture (avec précipitation, sans prendre le temps de mâcher, notamment).
    • La maladie parodontale : ce trouble est la première cause de l'halitose chez les animaux de compagnie. La gingivite est une maladie multifactorielle qui peut impliquer différents agents pathogènes tels que le calicivirus ou Tannerella forsythia. Les tumeurs de la cavité buccale qui touchent la bouche ou l'œsophage peuvent également déclencher une odeur désagréable, de même que la présence d'un corps étranger. Un examen complet de la cavité oropharyngée est par conséquent indiqué en cas d'halitose chez le chat.
    • Les troubles des voies respiratoires : les néoplasies des sinus ou du pharynx provoquent des infections secondaires et une mauvaise haleine.
    • Les troubles du système urogénital : les pathologies du système rénal, telles que l'insuffisance rénale chronique, occasionnent des lésions de la muqueuse orale à l'origine d'une halitose chez le chat. Il en va de même pour les ulcères buccaux produits par des pics d'urée.
    • Les troubles endocriniens : le diabète donne à l'haleine une odeur caractéristique.

    ↓Téléchargez gratuitement ici↓  Arbre décisionnel pour le diagnostic différentiel  de la diarrhée chronique  canine

    Prévention de la mauvaise haleine du chat

    Tout d'abord, il est impératif d'éliminer toutes les pathologies mentionnées ci-dessus au moment de déterminer la cause de l'halitose féline. En cas d'altérations systémiques susceptibles de compromettre le bien-être de l'animal, un protocole thérapeutique devra être instauré afin de résoudre le trouble.

    À des fins exclusivement préventives, et à condition d'avoir écarté toute hypothèse de maladie, une hygiène dentaire de routine doit être mise en place. Celle-ci consiste à :

    • Laver et à brosser les dents du chat, voire à envisager un détartrage qu'un professionnel en médecine vétérinaire réalisera à l'aide d'appareils à ultrasons.
    • Administrer une alimentation équilibrée et de qualité composée de nourriture sèche afin de préserver la santé de la cavité orale et l'organisme du chat en général.

    mauvaise haleine chat

    Conclusion

    Chez le chat, la mauvaise haleine n'est pas seulement déclenchée par la stomatite, d'autres troubles systémiques peuvent également être responsables de ce signe clinique. Une bonne hygiène alliée à une alimentation adaptée permettra de prévenir le phénomène d'halitose féline.

    ↓Téléchargez gratuitement ici↓  Arbre décisionnel pour le diagnostic différentiel de la diarrhée chronique  canine

    Vets & Clinics
    Espace de référence des vétérinaires
    anna-rodeus-hernaundez49_7.jpg
    Taux de créatinine chez le chat : l'augmentation de la créatinine est-elle pertinente ?
    Un taux de créatinine élevé chez le chat n'indique pas nécessairement une maladie rénale intrinsèque.
    cinta-qiuzhi-viladot-zalabardo33_5.jpg
    La prise en charge de l'incontinence chez le chat
    Le diagnostic et le traitement de l'incontinence chez le chat peuvent constituer un défi majeur pour le vétérinaire1.
    anna-rodeus-hernaundez49_6.jpg
    Sida du chat et maladie rénale
    Le sida du chat est une maladie relativement courante qui augmente la sensibilité aux autres troubles cliniques. Cet article explore le lien possible entre le virus de l'immunodéficience féline et la maladie rénale, en analysant des facteurs tels que la protéinurie et l'azotémie, ainsi que les changements morphologiques dans le tissu rénal.